Parc National d'Ishasha et du Queen Elizabeth (QE)

Ces deux parcs n'en forment en réalité qu'un seul qui est assez touristique mais incontournable!

 

Les grands mammifères y sont bien présents et les paysages de savane arborée, sont à couper le souffle. Les rivières et autres petites zones humides augmentent considérablement la biodiversité locale. Les rapaces sont particulièrement bien représentés. Une mention spéciale pour le lodge ou nous avons séjourné dans le secteur nord du Parc QE : le Buffalo safari lodge. Simple, confortable et un personnel adorable à un prix très honnête pour le pays. Il offre une vue depuis la terrasse sur une mare où éléphants et hylochères ( les seuls du voyage) viennent s'abreuver.

 

Les abords de la piste qui va de Ishasha au nord du QE est entourée de zones humides bien préservées et qui mériteraient une prospection approfondie de même que les collines volcaniques surplombant le parc. Cailles , Outardes et Turnix mugissant y sont nombreux aux détours des pistes. Point noir, de cette zone : la présence de nuées de mouches tsé-tsé qui, même si elles ne transmettent plus la fameuse maladie du sommeil , piquent et attaquent sans relâche !

 

 

Un tour en bateau sur le canal de Kazinga qui relie le lac Édouard et le Lac George, est fortement conseillée mais il faut insister pour prendre un bateau sans autres touristes avec un guide naturaliste ! Le canal regorge de Crocodile du Nil, d’hippopotames et de divers grands mammifères venant s'abreuver ...Sans parler des colonies de Bec-en-ciseaux et Alcyon pie qui en mettent plein la vue. 

 

 

A la sortie du poste de gardes au Nord du Parc du QE se trouve un immense marigot plein d'oiseaux, en particulier  des limicoles, dont la Rhynchée peinte, des cigognes africaines de toutes sortes, ainsi que des canards et pélicans  de crocodiles. Malheureusement, nous nous y sommes arrêtés à peine une heure.