Forêts de Kibale, Semiliki et Budongo

 

 

Ces trois forêts primaires sont très différentes les unes des autres, mais ont un point commun : elles hébergent toutes les trois nos plus proches parents , les Chimpanzés. Et oui, on a beau savoir que nos patrimoines génétiques respectifs sont à plus de 98% identiques, avoir le privilège de les observer nous transforme radicalement ! L'émotion fut encore plus intense que l'on se l'imaginait.... Une des expériences les plus extraordinaire que l'on ait vécu.

 

Tout comme pour les Gorilles, certains groupes de Chimpanzés sont habitués à la présence humaine et si les rangers les trouvent, ils se laissent alors approcher par des Homo sapiens.

 

Leurs déplacements quotidiens pour rechercher de la nourriture s'effectuent souvent sur de longues distances  et il n'est pas toujours aisé pour les rangers de les pister. Nous avons participé à deux sorties pour les chercher : celle à Kibale a été un beau succès. Nous sommes très vite tombés sur un groupe et nous avons pu assister à différents comportements fascinants : séance d'épouillage collectif, repas, jeux, apprentissage d'un bébé, etc.

 

Nous avons aussi eu la chance d'en apercevoir un par hasard, au détour d'une piste.

 

Une mention spéciale pour Sémiliki, ou des espèces animales et végétales sont encore régulièrement découvertes. Beaucoup d'espèces d'oiseaux rares n’ont été observées qu'à cet endroit dans tout le pays. C'est reculé, il n'y a pas de lodge, très peu de touristes, une sorte de bout du monde comme on les aime !. La seule possibilité de logement est le camp rustique mais accueillant des rangers merveilleusement situé au milieu de la forêt. L'un des gardes du nom de Justice, est passionné de Lépidoptères qu'il étudie depuis de nombreuses années. Vu leur incroyable diversité en Ouganda, sa vie sera probablement trop courte pour en faire un inventaire exhaustif . Une rencontre coup de coeur.

 

Dans la réserve forestière de de Budongo (rattaché au parc national de Murchison Falls), le site ornihtologique incontournable est La Royal Mile. Cette piste mythique regorge toujours d'oiseaux, des plus communs aux bien plus rares. Nous n'ont ferons pas la liste ici ( voir notre liste d'espèce), mais voici quelques conseils avant de s'y rendre : y arriver tôt le matin, s'armer d'un télescope pour observer la canopée qui est très haute et y marcher tout doucement... Surprises garanties !