San Gerardo de Dota

3 au 6 janvier 2019

 

San Gerardo de Dota est situé dans la cordillère de Talamanca, au sud du Cerro de la Muerte (littéralement : montagne de la mort), appelé ainsi en hommage aux paysans morts de froid lors du transport de leurs récoltes jusqu’à San José. Ce petit village rural est réputé pour l’observation de l'avifaune de cette région montagnarde, et plus particulièrement du Quetzal resplendissant, aux abords du Parc National de Los Quetzales. Situé à une altitude de 2 000 à 3 000 mètres d’altitude, le parc est sillonné de torrents et de lacs, et offre de nombreuses possibilités de randonnées.

 

 

Nous avons logé à l'hôtel Savegre situé dans une énorme réserve naturelle privée faisant la jonction avec des parc nationaux. Ce logement est confortable mais cher. Comme souvent au Costa Rica, vous payez ici le prix de l' incroyable beauté du site et des chemins de randonnées bien entretenus.

 

 

Les foules logeant dans cet immense hôtel font peur à l'arrivée, mais une fois sur les chemins, un véritable paradis s'offre à vous ; les forêts sont très anciennes, le calme est garanti et les observations d' oiseaux inoubliables ! Outre le mythique Quetzal , vous pouvez y découvrir une multitude d'espèces dans de très bonnes conditions que vous aurez du mal à observer ailleurs.

 

Les abords de la rivière Savegre sont aussi remarquables. Le paysage est unique, et des espèces typiques de ce milieu comme le Cincle d'Amérique sont au rendez-vous.

 

 

 

Ce lieu est plus plus que recommandé pour ses forêts magiques. De plus, ses nuits fraîches et ses journées tempérées offrent une petite pause de la torpeur tropicale.

 

Une seule ombre au tableau, mise à part le nombre important de touristes lambda, les employés plutôt sympathiques, ne sont pas très bien traités à l'hôtel Savegre.